Le tri et le nettoyage

Après l’extraction des graines :

  • en milieu aqueux ou semi-aqueux, les graines sont nettoyées sous l’eau courante, puis mise à sécher.
  • en milieu sec, il reste souvent des débris végétaux. J’utilise plusieurs tamis avec des mailles différentes. En général, le premier tamisage sert à enlever les gros débris, les graines tombent dans un récipient. Le deuxième tamisage est utilisé pour supprimer les débris plus petits que la semence.

Enfin, reste le vannage, en soufflant légèrement sur les restes de débris ou en les « passant dans le vent » : je verse mon mélange semences + débris dans un autre récipient (sur un drap afin de ne rien perdre s’il ya soudainement un coup de vent brutal!). Les débris très légers s’envolent, la graine plus lourde tombe dans le récipient. Cette dernière technique fonctionne très bien pour des graines assez lourdes et grosses : pois, haricots, tournesols, quinoa, cosmos, etc…

Une dernière technique, plus particulière (valable pour oignons, poireaux, ciboulettes,…), est d’immerger le mélange graines + débris dans un saladier rempli d’eau, les « bonnes » graines tombent au fond du saladier, les débris restent en surface, il reste à écumer. Attention : sécher les graines très rapidement juste après, afin d’éviter une pré-germination éventuelle.

Quelques photos :