Le séchage

Je sèche les semences sur un tamis, parfois recouvert d’un tissu (pour les petites semences humides). Les graines sont ensuite recouvertes d’un autre tissu pour les mettre à l’obscurité. Le tamis est enfin placé dans une pièce bien ventilée et la moins humide possible afin que les graines sèchent rapidement, ce qui évite un développement de moisissures.

Une fois sèches, et avant ensachage, les graines font un passage au congélateur afin de détruire tout parasite éventuel, notamment contre la bruche pour les fèves, pois et haricots.

Quelques photos :